Le Supervortex Théopolis

Situation géographique et résumé historique de Théopolis

Théopolis est situé à 15 km à l’est de Sisteron dans les alpes de haute Provence près du village de St Geniez sur une colline nommée le Rocher de Dromon. Avant d’arriver sur cette colline on passe à travers un défilé montagneux creusé à l’époque romaine nommé  ‘le défilé de la Pierre écrite’. Cela indique qu’en ce lieu se trouve une pierre gravée au 4ème siècle en langage Romain expliquant qu’un Préfet des Gaules nommé Dardanus fit tailler la montagne pour permettre l’accès au ‘loco cui nomen Theopoli’ (lieu ci-nommé Théopolis). Ce préfet converti au christianisme correspondait à cette époque avec St Augustin (Saint renommé de l’époque, écrivain de l’ouvrage ‘la cité de Dieu’).

Au pied de ce rocher se trouve une petite chapelle du XIème siècle, Notre Dame du Dromon qui fut totalement détruite quelques siècles plus tard. Au 17eme siècle une apparition mariale révélée par un jeune berger a incité la population locale à dégager un amas tas de pierre recouvrant les ruines de la chapelle et leur permit de découvrir une crypte révélant une pierre de fécondité ainsi que des chapiteaux sculptés ayant des symboles également liés à la fécondité.

Toutes les fouilles dans cette chapelle effectuées dans le passé, ont révélé une activité souterraine et des phénomènes qui ont effrayé et dissuadé les archéologues amateurs et improvisés qui s’y sont attaqués. Depuis plusieurs décennies un nombre incalculable de phénomènes lumineux et ufologiques se sont manifestés dans ce lieu dédié dans l’antiquité au Dieu du feu Agni.

Le rocher du Dromon - Lieu de l'antique cité Théopolis
La chapelle Notre-Dame du Dromon au pied du rocher
La 'Pierre écrite' qui se trouve sur le chemin de Théopolis
L'inscription romaine sur la pierre
La crypte de N.D. du Dromon et au fond, la pierre de fécondité
Théopolis a disparu des cartes modernes mais figure sur les cartes anciennes. "Les anciens savaient..."

La quête initiatique du ''Pèlerinage des étoiles en Provence''

Cet antique haut lieu sacré de Théopolis n’a pas spontanément délivré ses mystères et il a fallu pour plusieurs précurseurs du groupe FSV, effectuer une longue et exigeante quête initiatique pour mériter l’accès à la véritable connaissance et avoir le droit de pénétrer l’insondable secret de ce lieu.

Cette quête débuta au cours de la Pâques 2006 lorsqu’un opérateur/chercheur du groupe FSV (Force, Santé, Vitalité, planétaire) nommé Raymond Soma, dessina sur une carte un tracé initiatique constitué de 17 étoiles à 5 branches constituées de 85 sommets de montagne et représentant la constellation du Dragon. Ce tracé s’effectua sous la guidance télépathique du 13ème crâne de cristal baptisé Joculus inventé (découvert) quelques années plus tôt par cet opérateur aidé et de son double cosmique (voir le récit sur l’onglet : ‘Le Testament sacré et le groupe FSV’). Comme dans tout site sacré, un gardien veille sur les lieux. La cité de Théopolis n’y faisant pas exception, c’est un Dragon du feu de la terre qui est le gardien bienveillant du ‘trésor’ de ce haut-lieu.

Le tracé de cette carte à travers des sommets de montagne constitue donc un parcours initiatique secret qui a été baptisé le ‘Pèlerinage des étoiles en Provence’. Des travaux d’activation ‘géo-quantiques’ ont été effectués sur chacune des 17 ‘étapes’ de ce ‘pèlerinage’ à travers la Provence sur une durée d’environ 18 mois pour activer ce ‘vaisseau alchimique du St Graal’ et réveiller le dragon gardien de Théopolis.

Carte traçée en 2006 par Raymond Soma du 'Pélerinage des étoiles en Provence'
Le dragon gardien de la cité de Théopolis transparait sur le tracé initiatique - Photomontage de Jean-Michel Andia Oanes

Turbillo Sublimis

L’opérateur/chercheur Raymond Soma qui est également un ‘contacté et un abducté,’ s’est fait une spécialité de découvrir des morceaux de tuiles du ‘testament sacré des initiés’. Sur une dizaine d’années c’est plus de 160 fragments de tuile gravés d’un alphabet templier secret, semés sur plusieurs régions par des initiés voulant transmettre un message d’importance aux hommes du futur, qu’il a découvert et déterré avec l’aide de son double cosmique.

C’est ainsi qu’au cours d’une de ses sorties inspirées que Raymond Soma découvrit sur le site de Théopolis, un morceau de tuile gravé avec une phrase mentionnant, après déchiffrement de ‘l’alphabet carré’ : ‘Turbillo Sublimis’ (Le tourbillon sublime). Les ‘anciens’ ont donc sciemment laissé un message qu’il y avait un ‘tourbillon sublime’, un vortex d’importance dans cette chapelle au pied du rocher de Dromon.

Ce n’est que bien plus tard que nous allions collectivement et progressivement découvrir que ce vortex n’était pas un simple vortex, mais un Supervortex universel, voire inter universel.

Le fragment de tuile déterré par Raymond Soma à Théopolis et gravé du terme 'Turbillo Sublimis'. Cet artefact montre également un vortex sous la forme d'une spirale losangée et une croix pattée templière.

Graal Opalia

Le Supervortex Théopolis que nous nommons Graal Opalia, était dans l’antiquité une cité de haute-initiation située au Dromon (Dromos en Grec = chemin des âmes), ainsi qu’une porte d’accès vers de très haute densités. Elle permettait à nos anciens de communiquer avec la ‘civilisation des âmes’, ce que nous nommons au sein du ‘Groupe FSV’ : le Gouvernail Synarchique Universel ou GSU.

Les ‘êtres intérieurs’ nous ont en effet transmis à travers des cartes et des guématries, le rôle important de ces civilisations très avancées que sont le Gouvernail Synarchique Celeste (GSC) au niveau galactique et le GSU au niveau de l’Univers Ammaja dans la transition planétaire actuelle. Graal Opalia est donc le nom de cette cité dans les densités 6 et 7 voire au-delà, chapeautant notre co création de la première cité de 5ème densité qu’est Aahinoleeb (projet ‘AION 2024’). Cela fait des éons que des hommes incarnés en 3D n’ont pas collaboré consciemment avec cette civilisation des âmes (GSU) mais les temps actuels sont propices à cette collaboration et cette  co-création consciente car nous sommes aussi ‘Le miroir de Dieu’ comme l’est cette cité mythique.

Graal Opalia, le nom de la cité Théopolis dans les plans supérieurs - Carte de Maxime Yannaïa - Aout 2019 (Le petit cecle rouge localise Théopolis)
Graal Opalia est en plus d'une cité céleste, une porte interdimensionnelle pour l'accès à la cité et ses connaissances cachées - Carte de Maxime Yannaïa - Nov. 2017 (Théopolis est située à la jonction des deux réalités)

Les êtres de cette cité nous confirment également depuis leur densité et à travers l’intral d’un opérateur très connecté à eux, le rôle de Graal Opalia dans le ‘God’s Winged Shield’ project. Ce ‘Bouclier Ailé de Dieu’ étant en effet le projet du Logos Andiana consistant à faire passer Gaïa à travers un immense vortex universel pour la voir émerger sous sa forme Gaïa Khi avec une nouvelle humanité observant la Loi Une et les 16 principes de vie des êtres hautement évolués (projet ‘AION 2024′). Les cartes ci-dessous ont été tracées en utilisant des sommets de montagnes sur une période de plusieurs années (les probabilités que des sommets de montagnes coïncident ‘par hasard’ pour permettre ces tracés seraient tellement infinitésimales, qu’elles seraient dénuées de bon sens et de rigueur scientifique).

Le projet 'Bouclier ailé de Dieu' ou GWS, inscrit depuis la 'nuit des temps' sur des sommets de montagne - Carte de Maxime Yannaïa - Fév. 2017
Le nouvel Univers Ammaja sera définitivement installé après la sortie du "Trou blanc" Anahkhian - Carte de Maxime Yannaïa - Avr. 2017
Cette sortie du "Trou blanc" constituera un véritable "Big Bang" de la conscience dans l'Univers - Carte de Maxime Yannaïa - Jan. 2018

Graal Opalia nécessite comme tout vortex, d’être activé dans notre densité. Les êtres humains, et ‘galactiques‘ ayant choisi de revêtir ce corps de chair pour ‘jouer’ un temps aux humains, ont seuls la prérogative de faire cette reliance entre les octaves de densité les plus proches de la Source et notre densité de matière. Nous tous avons choisis et été missionnés pour expérimenter cette incarnation. L’activation de cet Innergate (porte vers les dimensions intérieures), permet d’accéder à des révélations et des connaissances engrammées en nous qui une fois révélées, réinstaurerons progressivement nos 12 brins d’ADN originels. C’est le véritable Saint Graal (Sangue Réal) qui est la révélation ultime et la quête de tout adepte initié sincère qui doit passer par le ‘Tourbillon Sublime’ pour accéder au ‘Graal Sublime.’

Cette activation peut donc également se faire sur différentes densités et à des niveaux de perception qui dépasse l’entendement humain. L’activation de la centrale cosmique matricielle Alténia est un moyen de se connecter consciemment  à la cité sublime de Graal Opalia depuis la densité de la matière. Cette centrale est adombrée par le Super Esprit Andiana et se trouve sous la régence de Myriam de Magdala (Aldiaka dans la 5ème densité).

La civilisation des âmes de la cité Graal Opalia à travers la centrale cosmique Alténia, nous permet de co-créer la cité Aahinoleeb - Photomontage Myrdyn Aéliah - Sept. 2019

Protocole d’activation du Supervortex Théopolis

L’activation d’un ‘Supervortex’ dépend beaucoup du niveau de conscience, des intentions et de la ‘force de vie’ de l’opérateur, du groupe humain ou non-humain ou du ‘complexe mémoriel sociétal’ qui opère celle-ci. Un point ‘d’activation géo-quantique’ particulier a été déterminé au niveau de notre densité par des opérateurs/chercheurs de la FSV particulièrement brillants et érudits dans la science des tracés que l’on nomme ‘la géographie sacrée’. C’est assisté de leur intral qu’ils ont pu déterminer un point d’activation particulier près de la chapelle de Dromon. Cette information est transmise plus bas cependant, soyez conscient que la région est gardée par des puissances considérables qui ne vous permettront d’accéder à ce mystère insondable de Graal Opalia, qu’après avoir satisfait aux prérequis initiatiques et avoir sondé ‘vos cœurs et vos reins’. Cette information vous est livrée avec l’espoir que vous saurez faire preuve de tout le respect et l’humilité adéquats pour ‘approcher’ ce lieu et exercer la haute magie (l’âme agit) pour que le dragon gardien vous ouvre les portes (..Sés(âme), ouvre-toi…).

Le travail ci-dessous a été effectué par Alain B. sous la guidance de son être intérieur. Il a dans un premier temps procédé à des alignements de signes zodiacaux, puis a superposé ce que l’on nomme la quadrature du cercle ou ce qui est connu des initiés comme ‘la table du Graal’. Cette connaissance ‘solaire’ qui permettait aux anciens bâtisseurs de construire des églises et cathédrales, est probablement une réminiscence mémorielle de Alain qui dut participer à la construction de nombre de hauts-lieux sacrés en d’autres temps.

Cette procédure va permettre de déterminer un point particulier du site pour l’activation du Supervortex. Ce point d’allumage se trouve dans la crypte (le point rouge sur le schéma ci-dessous), mais il existe un point d’allumage extérieur en connexion avec celui de la crypte (le point bleu). Ce point de commande derrière la chapelle est visible et comme il a été indiqué, ne peut s’activer que sous certaines conditions déjà exprimées, et à des moments précis de l’année, en fonction des positions de l’astre solaire.

Tracés géo-quantiques d’Alain B. – On distingue la croix templière dans cette 'quadrature du cercle' ou 'Table du Graal'.
Tracés régulateurs de Philippe B. effectués pour Alain B. – Détermination des points de commande du Supervortex Théopolis près de la chapelle N.D. de Dromon.

Merci infiniment à tous les chercheurs/opérateurs du ‘Turbillo Sublimis’ de Graal Opalia pour leurs recherches, découvertes et transmissions inestimables.

/I\ Non nobis Domine, non nobis sed nomini Tuo da gloriam /I\